Si la neige n’est plus notre préoccupation première en cette saison, elle nous amène à faire la transition avec son lieu de résidence habituel : la montagne, haut lieu de danger pour les yeux en toute saison !
En effet, plus l’altitude est élevée, moins l’épaisseur protectrice de l’atmosphère est importante et plus la lumière est brutale. Il en résulte une intensité accrue des UV dont la proportion augmente d’environ 10% par palier de 1 000 mètres.

TOUTE RÉFLEXION FAITE…

Bien évidemment, le taux de réflexion va de paire et peut atteindre 80% sur la neige, ce qui revient quasiment à regarder le soleil sans protection au niveau de la mer. Les alpinistes et les skieurs ont bien compris les dangers liés au soleil. Ils se protègent les yeux avec des lunettes enveloppantes équipées de verres filtrants qui leur épargnent les risques d’ophtalmie des neiges, véritable “coup de soleil oculaire” pouvant entraîner des dommages graves et durables.

A LA PLAGE

Sur le “plancher des vaches,“ le danger est certes moindre mais justifie tout autant le port de verres solaires adaptés. A fortiori si l’air est sec et chaud, cela augmente encore le taux de réflexion sur l’eau ou le sable. Le climat est donc un facteur à prendre en compte. Ainsi, la prudence s’impose si vous voyagez sous les tropiques où les agressions lumineuses sont encore plus importantes.
Par ailleurs, les risques liés aux UV varient avec les heures de la journée. S’ils existent dès le lever du soleil, ils augmentent fortement entre 11 et 15 heures (heure solaire), avec un pic maximal lorsque le soleil est au zénith.

BANNIS SOIENT LES VERRES TEINTÉS !

Pour préserver les yeux des rayons nocifs, il est indispensable de porter des lunettes avec des verres qui filtrent 100 % des ultraviolets (idéalement indice 3 ou 4).
Mais attention à ne pas confondre verres filtrants et verres teintés !
Alors que les premiers sont efficaces et pertinents, les seconds ne sont que des gadgets qui s’avèrent plus dangereux qu’une absence pure et simple de protection, en favorisant la dilatation de la pupille sans pour autant filtrer les UV.

Le risque est d’autant plus grand que le porteur de ces lunettes de verres teintés gadgets est jeune, dans la mesure où l'oeil de l'enfant n’a pas atteint sa maturité et laisse pénétrer plus facilement les UV jusqu’à la rétine. Même si la couleur des verres n’est pasanodine, ne commettez jamais l’erreur de la considérer comme une protection en tant que telle.

VERRES POLARISANTS : LA PANACÉE

Lorsque les rayons du soleil se reflètent sur une surface plane (eau, sable, neige, route…), ils provoquent une lumière éblouissante qui perturbe la vision. Pour contrecarrer cet effet, il existe une solution : les verres solaires polarisants. Grâce à un filtre spécifique, ces verres bloquent la lumière éblouissante due au phénomène de réverbération tout en s’adaptant à votre vue, et ce, quel que soit votre défaut visuel. Il en résulte une réduction significative de l’éblouissement et des reflets parasites ; une perception améliorée des contrastes, des couleurs et des reliefs ; et une protection totale contre les UV.

Que vous soyez myope, hypermétrope, astigmate ou presbyte, il existe une solution adaptée à vos besoins pour  protéger vos yeux en toute circonstance ! Pour la santé de vos yeux et la qualité de votre vue, pensez à consulter régulièrement un spécialiste de la santé visuelle. Demandez conseil auprès de votre opticien .

COMMENT CHOISIR VOS VERRES SOLAIRES ?

Le choix de vos lunettes de soleil repose sur quatre critères :

• Une protection totale contre les UV ;

• Un confort contre l’éblouissement ;

• Un verre de qualité pour une bonne acuité visuelle ;

• Une couleur de verres choisie selon votre activité et votre environnement