Nécessité visuelle ou simple envie de changement, le renouvellement de votre équipement optique peut s’imposer à tout moment. Pourquoi, comment ?

Parmi les raisons de changer votre équipement, l’évolution de votre amétropie figure en première place. Vous êtes myope, hypermétrope, astigmate ou presbyte et votre équipement actuel ne vous donne plus satisfaction : vous voyez moins bien et vous ressentez une fatigue visuelle. Nul doute que la correction offerte par votre équipement est obsolète. Une visite chez l’ophtalmologiste s’impose, suivie d’un changement de verres ou de lentilles.

Sur la deuxième marche du podium, les lunettes cassées, perdues ou sévèrement rayées devront être remplacées rapidement. En attendant la réalisation de vos nouvelles lunettes, votre opticien aura peut-être la possibilité de vous prêter un équipement équivalent afin que vous ne soyez pas trop handicapé dans la vie de tous les jours. N’hésitez pas à le lui demander.

Enfin, en troisième position, l’envie de changer de look ou simplement la lassitude de porter la même monture depuis des années justifiera également le renouvellement ou le passage aux lentilles.

LE SAVIEZ-VOUS ?
Le décret du 14 Avril 2007, autorise les opticiens à adapter et renouveler les prescriptions médicales initiales de verres correcteurs sous certaines conditions :
- Si votre ordonnance a moins de 3 ans,
- Si vous avez plus de 16 ans,
- Si vous n’êtes pas primo presbyte,
- Sans opposition de votre ophtalmologiste.
En cas de modification de vos corrections, votre opticien en informera votre ophtalmologiste.